Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

l'ile de Phu Quoc

Le 25 septembre 2013, 12:02 dans Voyage 0

Parce que j’aime me sentir libre comme l’air, l’ile Phu Quoc est mon premier choix pour retrouver plus de calme. C’est vraiment un lieu idéal de paix, éloigné de la bruyante des grandes villes.

Situé dans le golf de Thailande, à 45 minutes de vols de Ho Chi Minh-ville, ou 4 heures de vols de Hanoi. L’aéroport à Phu Quoc n’est pas trop loin du centre-ville Duong Đông, et particulièrement très moderne. Laissez-vous séduire par l’ile de Phu Quoc bordées de plages de sable blanc, de collines recouvertes de forêts. Étant d’environ 590 km2, soit l’équivalent de celle de Singapour, Phu Quoc est considéré la plus grande île du Vietnam.

L’ile Phu Quoc, où la nature est la reine, elle est une terre de refuge pour une nature sauvage, de nombreuses espèces de poissons précieux et rares, des chutes d’eau cachées au coeur de la jungle, de fermes d’huitres perlières ( Phu Quoc produit beaucoup de perles de grandes qualités), de la plantation des poivres au milieu de la forêt.  De plus, Phu Quoc est connue par la sauce de poisson – le meilleur “nuoc mam” du Vietnam . J’ai visité les usines fabriquant cette sauce.

Cette visite n’est pas un problème pour moi. Mais fais attention: il n’y a pas beaucoup de gens qui s’habituent à l’odeur du poisson en pleine fermentation, très odorant.

Les chiens de Phu Quoc se caractérisent par ses oreilles pointues et une ligne dorsales formée d’épis.

Phu Quoc est encore à l’état sauvage, l’offre hôtelière se trouve sur la côte ouest et au sud, exactement à la ville principale Duong Đông, où la population est plus concentrée. Ici, le temple Dinh Cau est un site le plus remarquable qui fut construit depuis 1937. Il devient un symbole religieux, les habitants ici ont confiance en CAU (Génie de la Mer) – c’est une personne qui protègent des pêcheurs. 

Le soir, goûtez des fruits de mer grillés dans les gargotes au marché de nuit à Duong Dong ( Dinh Cau Night Market), beaucoup de touristes préfèrent cet endroit. Selon moi, le village de pêche Ham Ninh est un meilleur endroit pour goûter les fruits de mer délicieux, à bas pris.

Je n’ai pas manqué d’apprécier la visite de la deuxième ville importante An Thoi. Départ du port An Thoi, je prenais en bateau de pêche pour visiter Hon Roi, Hon Rom.  Je pouvais faire la pêche avec les autres touristes et également faire la plongée sous marine au milieu de la mer pour voir des magnifiques corraliens,. Parfait !

N’oubliez pas de profiter d’une journée en toute liberté sur les belles plages telles que Bãi Sao, Bãi Dài . Ces plages encore vierge aux eaux bleues vertes.

Comme cette ile surprend par sa diversité, sa richesse en faune et flore, en paysage, alors elle possède tous les atouts pour développer le secteur touristique. Mais il faudra également régler certains problèmes tels que: les déchets un peu trop visible, peu de services touristiques et celles-ci ne sont pas encore professionnelles. Selon les prévisions, Phu Quoc va changer dans quelques années grâce au projet de l’installation du réseau de câbles sous-marins reliant Ha Tien et Phu Quoc. Le prix de l’électricité va diminuer.

L’ile de Phu Quoc n’est pas encore exploitée maintenant mais j’espère que cette ile ne perdra pas son charme naturel dans les années à venir.

Fête de la Mi-automne, retour à l'enfance !

Le 5 septembre 2013, 11:47 dans Voyage 0

Tous les ans, le 15 Août selon le calendrier lunaire est l’occasion de célébrer la fête de la Mi-automne, ou Tet Trung Thu en vietnamien dans de nombreux pays asiatique tels que le Vietnam, la Corée, la Chine. Mais chaque pays présentant sa propre version de la fête. Cette fête est aussi appelé la Fête de la Lune. Comme elle marque le milieu de l’automne, le soir, la lune est pleine et particulièrement belle; la lune est la plus ronde et la plus brillante de l’année.  Il y a de nombreuses légendes concernant cette fête . À l’origine, elle était l’occasion par excellent pour célébrer une fête agricole et astrologique mais maintenant, au Vietnam , Tet Trung Thu, telle qu’elle est connue au Vietnam,  est un merveilleux festival didiée aux enfants .

La fête comprend plusieurs d’activités que les enfants aiment beaucoup: avec sa maman, les filles préparent des gâteaux de riz Bánh do & Bánh nưng, sculptent des animaux à base de fruits comme les pamplemousses, les bananes, les caramboles 

 

Avec son papa, les garçons fabriquent les jouets ingénieurs comme Đèn kéo quân( lanternes aux ombres chinois ) , Đèn Ông sao (lanternes en forme d’étoile), les autres lanternes en formes de dragon, de lapin, de crapaud

Le soir, les enfants se promènent dans leur quartier en tenant sa lanterne à la main, ils participent aux jeux populaires comme la danse de la licorne, les concours de  procession des lanternes, les représentations d’art martiaux.

Les aldultes, eux, qui se réunissent pour manger Bánh nưng, Bánh do en buvant du thé.

À la fête de la mi-automne, à Hanoi, dans les anciennes rues très connues telles que Hàng Ngang, Hàng Mã, Hàng Đào, l’ambiance sont très animées. Beaucoup de magasins qui vendent des jouets tradtionnels, des masques,  d’autre sorte de lanterne qui marches à pile et fait de la musique.

 Particulièrement, ce festival organisé chaque année à Hoi An, les rues sont décorées de lampions. Il contribue à créer une nuit la plus charmante de l’année.

 

le Tet Trung Thu est l’occasion pour organiser les activités de  charité en faveur des enfants des familles en difficulté.

La joie brille dans les yeux des enfants ...

 

Kampot et son poivre

Le 21 août 2013, 06:00 dans Voyage 0

Originaire de la cote ouest indienne, la culture du poivre s’est vite développée dans tout le pourtour du sud-est asiatique. Epice de qualité d’une valeur très importante, le poivre fut dans l’histoire une monnaie d’échange jusque sur le continent européen. A partir du 16ème siècle, il attise les convoitises des européens dont les compagnies maritimes partent vers l’Orient pour se défaire des prix jugés prohibitifs des épices des réseaux commerciaux arabes et vénitiens. Produit de luxe, il devient au fil des siècles un met que l’on retrouve sur toutes les tables sa production augmentant. Si le premier exportateur de poivre est aujourd’hui le Vietnam, les poivres de grande qualité sont rares dans le monde. La région de Kampot jouit d’un climat parfait pour sa culture, le sol de latérite poreux est un terrain extrêmement favorable pour l’écoulement des eaux permettant de cultiver 4 types de poivre : le poivre vert (non exporté) à consommer sur place, le blanc, le rouge et le noir développant tous des arômes riches et diversifiés.


Depuis quelques années, le poivre de Kampot est devenu IGP international comparable à nos AOC en France. Résolument tournés vers un développement à long terme, les producteurs ont l’ambition de mettre l’accent sur la qualité de la production représentée avec le label « poivre de Kampot ». Le but est développer l’image de ce terroir riche et unique envers les clients et les plus grands restaurants du monde.

Dans la petite ville provinciale de Kampot, havre de paix au charme certain pour les visiteurs, vous dégusterez une cuisine étonnante mélangeant tradition culinaire cambodgienne et certains aspects de la cuisine française.

Voir la suite ≫