Pour mieux comprendre la mode de vie des vietnamiens, il faut absolument visiter les marchés au Vietnam. Ils sont partout: les quartiers, les arrondissements et les communes rurales possèdent toujours leur place du marché. Grand ou petit, ca dépend et ce n'est pas trop nécessaire. Maintenant, bien que dans les grandes villes telles que Hanoi, Ho Chi Minh-ville, Danang et Hué, le réseau des supermarchés - des centres commerciaux soit de plus en plus ouvert, mais l'habitude d'aller au marché est considérée une culture dans la vie quotidienne des vietnamiens. Le matin, très tôt, la ville s'éveille et résonne des voix des vendeurs ambulants, les femmes vont presque acheter les produits frais et les fruits exotiques au marché pour les repas familiaux dans la journée.

Parlant au sujet des marchés du Vietnam, n'oubliez pas de visiter d'abord les 4 grands marchés, très connus dans les villes principales de notre pays. Faites un tour, vous pouvez y trouver de tout: des aliments, des vêtements, des tissus, des fruits, des légumes, des accessoires, des biens ménagers, des jouets, des souvenirs... Ces marchés sont toujours le lieu de vie le plus animé, coloré de la ville. ( parfois...odorant...)

- Capitale Hanoi: le marché Dong Xuan

- À Hué : le marché Dong Ba

- À Danang: le marché Han

- À Ho Chi Minh-ville: le marché Ben Thanh

 

Ensuite, faites une promenade dans les régions montagneuses au Nord du Vietnam, les marchés ont lieu à jour fixe, chaque semaine ou chaque mois comme: le marché Bac Ha organisé chaque dimanche, le marché Can Cau organisé chaque samedi, le marché Tam Duong organisé chaque jeudi et dimanche. Ils sont les marchés très connus à Sapa et sont également un attrait typique du Haut Tonkin. À cause de la géographie, les ethnies Dzao, Dzay, Hmong...doivent parfois mettre plusieurs jours pour arriver à ces marchés. Ils chargent des marchandises sur le dos de cheval ou de l'âne et partent très tôt le matin. Ici, ils achètent et vendent leurs produits locaux, leurs animaux, et les objets nécessaires de la vie quotidienne.

 

Les marchés montagnards deviennent non seulement les lieux de commerce mais aussi un endroit de rendez-vous. Les jeunes hommes y viennent et jouent de la flute"Khen" pour exprimer leurs sentiments à travers ses mélodies. Les jeunes filles bien habillée qui chantent ou dansent au son de la flute. On parle de "marché de l'amour" à Sapa.

Le Sud du Vietnam est connu particulièrement par les marchés flottants. Le mieux pour y visiter est d'arriver à ces marchés tels que Cai Be, Cai Rang, ... en passant par les petits canaux pour découvrir la vie tranquille et le cadre pittoresque de la région du Delta du Mékong. Ils sont ouverts tous les jours, très populaires, où ses activités commerciales se dérouleront sur l'eau. La réunion des milliers de barques et bateaux aux marchés flottants devient un attrait typique de ce Delta. Ici, la majorité des produits agricoles et des fruits locaux (oranges, coconut, pamplemousses, mangues, durians...) sont vendus à des grosssistes qui les revendent à des usines pour l'exportation. Vous pouvez acheter ou gouter les fruits avec un bon prix.

D'ailleurs, dans les grandes villes d'aujourd'hui, les marchés de nuit ou les marchés destinés aux étudiants qui sont crées. Ils sont en piétonne et ouverts de 19 heures à 23 heures comme le marché de nuit à Hanoi (à proximité du marché Dong Xuan). Il attire les foules tous les soirs. C'est un bon endroit pour les touristes, les jeunes, les étudiants qui veulent acheter des souvenirs, des cadeaux, des artisanat, des accessoires à bas prix.

À ce marché nocturne, vous pouvez profiter des spectacles de hat xâm (airs des aveugles), de chèo (théâtre populaire) et de quan ho (chants alternés)

Voyagez au Vietnam, impossible de ne pas visiter ces endroits où on voit une vie vraiment vietnamienne. Et n'oubliez pas de bien réussir l'art de négociation.

 

Source des photos: Internet